Quelles sont les différentes mousses à mémoire de forme ?

Posted on by

Le coussin mémoire de forme est spécialement fabriqué pour permettre à l’utilisateur d’avoir un confort maximal pendant son repos. Il est composé d’un revêtement extérieur en tissu et d’une mousse à mémoire de forme. La mousse constitue la matière principale à prendre en compte pour faire le choix de son coussin ou son matelas à mémoire forme. Il en existe une variété sur le marché. Qu’entend t-on par mousse à mémoire de forme ? Quelles sont les différentes mousses à mémoire de forme ?

Différents modèles à retrouver sur : https://www.lacompagniedulit.com/oreiller/memoire-de-forme/

Qu’est-ce qu’une mousse à mémoire de forme ?

Encore appelée viscoélastique, la mousse à mémoire de forme est composée de polyuréthane et d’autres éléments chimiques qui accroissent sa viscosité et sa densité. Ce qui justifie le terme viscoélastique. Elle est utilisée pour fabriquer les coussins et les matelas ainsi que dans le milieu médical.

La mousse à mémoire de forme est une matière thermosensible. C’est-à-dire qu’elle réagit à la chaleur du corps du dormeur et à la température ambiante. Elle épouse les formes du corps de l’utilisateur, soulage les points de pression et ses muscles sont efficacement et rapidement relâchés. Elle possède une haute résilience, ce qui fait qu’elle revient à la position initiale du dormeur après chaque mouvement et se réadapte à sa nouvelle position.

Les différentes formes de mousse à mémoire de forme

Selon la densité

Il existe des mousses à mémoire de forme avec des densités allant de 20 kg/m3 jusqu’à 90 kg/m3.

Tempur utilise des mousses de densité d’environ 85 kg/m3 pour la fabrication de ses matelas. Les mousses de densité 40 kg/m3 sont adaptées aux traversins et aux oreillers. La performance de la mousse dépend de sa densité. Une mousse à densité élevée s’adapte bien aux formes de chaque dormeur. Elle est plus ferme et plus durable.

À lire : Comment coller de la mousse acoustique ?

Selon le procédé de fabrication du viscoélastique

Il existe trois différents types de viscoélastiques selon le procédé de fabrication

Mousse viscoélastique : sa fabrication se fait en versant une composition chimique sur une surface ouverte. Cette composition réagit avec l’air et se dilate. À la fin de ce processus, le produit fini est découpé selon la taille voulue. Il a une apparence moins lisse et imparfaite avec des pores ouverts qui facilitent la sortie et l’entrée de l’air. Cette mousse est donc plus respirante.

Viscoélastique moulée : elle est créée grâce à une composition chimique versée dans un moule. Le moule peut être grand, ou de la taille et de la forme finale de la production. À partir de ce moule, les fragments viscoélastiques seront découpés. Lorsqu’il s’agit d’un moule à parois, la mousse a une viscosité plus compacte et plus douce.

Viscoélastique injectée : dans ce cas, le moule utilisé est unique. La mousse est plus lisse, parfaite et coûte cher. Au repos, elle offre des sensations très semblables à celles de la mousse à viscoélastique moulée. Ces mousses sont donc rares.

Selon le traitement

Les différents traitements apportés à la mousse permettent de dissiper efficacement la chaleur. Nous distinguons les traitements au graphène, au gel et au carbone.

Les mousses à mémoire de forme varient selon leur traitement, le processus de leur fabrication et de leur densité. Le choix de votre coussin se fera donc en fonction de ces paramètres.

Pour plus d’informations n’hésitez pas à venir Voir ce comparatif des meilleurs !

Category: Infos
Comments are disabled