Comment bien installer un projecteur LED ?

Posted on by

Les pessimistes affirment qu’il faut se méfier de l’ombre car le mal profite de l’absence de la lumière. Mais, l’utilisation d’un projecteur extérieur ne signifie pas que l’utilisateur a peur de l’obscurité. C’est pour pouvoir profiter du confort visuel que les amateurs déterminent à installer un projecteur LED. Seulement, quelques techniques sont nécessaires pour rendre l’installation facile et simple. 

La préparation préalable

L’œil nu ne sera pas capable de percevoir un objet dans le noir aussi longtemps que l’endroit n’est pas éclairé par un projecteur LED. En effet, cela oblige les amateurs à procéder à l’installation de son luminaire LED. En outre, le projecteur possède une anse de fixation. Celle-ci est un élément saillant et en forme d’arc. Il tient lieu d’un support sur lequel le projecteur se pose. Aussi, deux chevilles et quelques vis sont nécessaires pour la fixation. Les chevilles permettent d’accrocher le luminaire au mur à l’aide de ces vis. De même, comme l’utilisateur a affaire à un appareil extérieur, il convient d’adopter une boîte de dérivation imperméable si bien que la connexion électrique ne sera pas exposée aux mauvais temps. De même, la boîte de dérivation pour les éclairages extérieurs s’installe toujours à l’extérieur. Le plus souvent elle se pose sur l’arrivée électrique extérieure. Cela simplifie les raccordements. Alors, pour la mettre à l’abri de l’humidité, il est question de choisir celle qui a une étanchéité de type IP55.

Au cas où, l’utilisateur envisage d’éclairer le jardin, il lui faut acheter des câbles à enterrer ayant une section comprise entre 1.5 mm² et 2.5 mm². Aussi, il s’agit d’utiliser ceux qui se munissent d’une gaine protectrice en PVC. Ce critère importe pour les adapter à la variation météorologique.

Les étapes d’installation

D’abord, l’installateur doit considérer la distance séparant le projecteur et le tableau électrique afin de préciser la longueur des câbles nécessaires. Pour la mise en marche du luminaire, il faut acheter des interrupteurs ou des prises étanches en fonction du nombre d’éclairages à poser.

Avant de procéder à quoique ce soit, l’installateur est contraint de mettre hors tension le circuit électrique pour éviter de se mettre en contact avec le courant électrique. Il peut faire appel à un tensiomètre pour se rassurer que tout est prêt. Maintenant que l’électricité est déjà coupée, il faut déterminer l’emplacement de son projecteur, voire la hauteur. Puis, l’installateur doit marquer le point qu’il va percer. Une fois cela fait, au moyen d’un perforateur ou une perceuse, il peut commencer à faire un trou dans le mur selon le diamètre du câble d’installation. Ensuite, les fils électriques doivent se relient au boîtier du projecteur, lequel est déjà ouvert. Et, maintenant que les fils sont bien raccordés, l’installateur peut remettre le capot en place et le fixer avec les vis. Après cela, il est temps de visser les chevilles de manière à fixer le support du projecteur au mur. Une fois tous les fils connectés et le projecteur fixé, l’installateur n’a rien d’autre à faire que de rétablir l’électricité. Ce qui reste à réaliser, c’est de profiter des avantages apportés par ce luminaire et de contempler le jardin bien embelli.

Je vous conseille aussi de lire : Tuto : comment bien utiliser un stabilisateur vidéo ?

Category: Maison
Comments are disabled