Comment marche une couveuse automatique ?

Posted on by

Pour développer un poulailler, il vous faut un reproducteur. Autant ces derniers sont importants, la couveuse automatique l’est tout autant. En effet, elle permet de couver de manière efficace les œufs de votre volaille.

En plus, vous avez la possibilité de couver bien plus d’œufs. C’est l’une des raisons de l’appréciation de ces couveuses par les éleveurs. Ainsi, pour vous lancer dans l’élevage, vous devez comprendre comment marche une couveuse automatique, afin d’en faire un meilleur usage.

La règle de couvaison d’une couveuse automatique

Les volailles après la reproduction pondent des œufs puis se chargent de leur éclosion. Cependant, il arrive très souvent que certains oiseaux laissent leurs œufs sans surveillance ou ne s’en occupent pas.

Alors, les couveuses automatiques sont utilisées pour remplacer valablement ces derniers. Elle apporte la chaleur et met les œufs en condition optimale pour se développer convenablement.

Pour cela, il suffit de les placer les uns à proximité des autres dans la couveuse qui se charge de leur diffuser de la chaleur jusqu’à leur éclosion. Il vous faut veiller pour plus de confort les disposer en fonction de leur taille et de la ressemblance de leur coquille. Il faut les placer tous ensemble également pour éviter les décalages d’éclosion.

A consulter aussi, Comment se servir d’un détecteur de métaux ?

Le fonctionnement de votre couveuse automatique

Les œufs n’étant pas pondus au même moment, il est important de les mettre préalablement dans un récipient contenant du sable ou encore du foin. C’est le cas pour les œufs qui semblent en bon état. En ce qui concerne les œufs difformes ou sales, il est important de les conserver au préalable à une température de 15 °.

Ensuite, une fois que tous les œufs seront disponibles, vous pouvez les insérer dans la couveuse automatique. Veillez à maintenir la température de votre couveuse automatique à environ 37,5 °C. Il s’agit là de la température adéquate pour commencer le développement de vos œufs.

Il vous faut veiller aussi à ouvrir le plus rarement que possible votre couveuse, afin de ne pas perturber le développement de vos œufs. En dehors de la température, l’humidité de la couveuse est à réguler. Vous devez donc régler le taux d’humidité de votre couveuse à 40 %.

Il faut savoir que cette dernière peut tout de même dépendre de l’espèce d’oiseau dont il s’agit. Les 2 ou 3 derniers jours par contre, le taux d’humidité doit se trouver à 65 %.

Le plus souvent, les couveuses automatiques disposent d’un bac que vous pouvez remplir ou désemplir en fonction de l’étape de croissance de votre couveuse.

Le processus de retournement des œufs par la couveuse

Il faut savoir que les œufs ont besoin d’être retournés au moins deux fois par jour. Cela permet d’obtenir des poussins en bon état après l’éclosion. La plupart des couveuses automatiques présentent cette option. Il suffit donc de le paramétrer. Ce processus toutefois n’est pas nécessaire lors des derniers jours qui précèdent l’éclosion de vos poussins.

Aussi, il vous faut savoir qu’il n’est pas utile de procéder à l’ouverture de votre couveuse automatique lors de l’éclosion de vos œufs. Cela pourrait au contraire entraver la bonne marche de l’éclosion de vos œufs.

Découvrez l’un des modèles les plus apprécié à retrouver sur, https://autocouveuse.info/test-et-avis-couveuse-automatique-wiltec-48-oeufs/

Category: Uncategorized
Comments are disabled